Avez-vous récolté du miel en 2017 ?

Bonjour,

J’ai une question aux apiculteurs amateurs. Avez-vous récolté du miel en 2017 ?

Je suis un jeune apiculteur strasbourgeois (63 ans) et j’ai des ruches depuis juin 2O16. J’ai suivi une excellente formation théorique et pratique à l’Université Populaire en 2015/2016 solidifiée par une formation Asapistra en 2016/2017.

L’an passé, mes 2 colonies sur 5 cadres achetées mi-juin 2016, m’ont apporté 7 kg de miel mi-août. En 2017, j’ai fait des divisions en avril/mai, toutes ont réussi, j’ai viré (avec regret) une reine de 2015 et je me retrouve avec 5 colonies. Aucune des ruches n’a produit de miel operculé dans les hausses. Ok, on ne peut pas développer son cheptel et produire du miel. Mais plus problématique, hier j’ai fait la visite d’automne et j’ai relevé que toutes les ruches sont peuplées, elles ont des cadres de couvain de 3 pour les ruchettes à 7 pour les ruches mais il n’y a pratiquement pas de miel de réserve pour l’hiver.

Que penser de cette situation ? En 2017, à Koenigshoffen, le manque de nectar en juillet/août, a-t-il conduit à cette situation, pas ou peu de miel dans les hausses et consommation du miel récolté par les abeilles pour survivre en pleine saison !

Merci d’avance pour vos témoignages

Dany

Bonsoir Dany 

la situation que tu relates n'est certainement un cas isolé , oui il y a eu des périodes de disette pendant les mois de juin , juillet et même en mai ( voire le dernier  flash info de la chambre d'agriculture fait par A .Baillis) il est assez explicite sur une situation générale , maintenant TA situation particulière est à analyser ( situation , ressources mellifères du rucher , nombre de ruches aux environs , et conduites de tes ruches  avant la miellée etc .etc. ) par ex si tes ruches étaient toutes en pleines croissance ( ce que je crois comprendre par tes dires )  et que aucunes n'avaient de raison de stocker du surplus  alors tout à servi à la colonie  ...mais d'autres raisons sont possible à ta situation .dans tous les cas tu as intérêt à très bien nourrir tes protégées des à présent de manière intensive pour qu'elles passent l'hiver .. ( avec traitement adéquat en place depuis un mois ce serait pas mal ..) bien à toi Michel

Bonjour Michel,

Merci pour tes conseils. Le traitement varroa est fait et je suis passé au nourrissement. J’ai un bidon de 28 kg pour 5 ruches. Je crois que je vais le compléter par une part de bidon supplémentaire pour atteindre les 8/10 kg de nourrissement par ruche car les abeilles disposent à ce jour au maximun de 2 à 3 cadres Dadant de miel soit 6/7 kg. Il faut aussi tenir compte que la saison n'est pas tout à fait terminée, elles rentrent encore beaucoup de pollen et certainement du nectar.

Mes ruches sont à environ à 1 km du rucher de la maison de retraite Emmaüs, à 1,5 km de ceux des Jardins de la Montagne Verte, du rucher du parc des Glacis et du rucher situé à coté de Botanic.

Comme l’a suggéré Michel, mes ruches « étaient toutes en pleine croissance » et ne sont pas représentatives de la production de miel.

Une question qui est également une suggestion. Une enquête anonyme a été faite pour dénombrer le taux de mortalité hivernale des colonies d’abeilles des membres d’Asapistra, ne pourrions-nous pas récolter des informations sur la production de miel en fonction de l’implantation, ville, campagne ou mieux en fonction de secteurs géographiques? Cela nous permettrait de nous positionner par rapport aux propos non étayés de Suzanne Brolly dans les DNA « Certaines structures ou personnes, cependant, n’ont pas saisi qu’il fallait certes offrir un gîte à ces insectes, mais également le couvert ».

Bien à vous

Dany

Bonjour

Malgré la division de ma ruche au château d'Angleterre à cause des 2 pertes hivernales et la disette cette année les zazas ( 3 nucléi) ont produit 10kg de miel fin août + 5 que je vais leur redistribuer...maintenant place au nouriccement et au traitement :-)