Rucher pédagogique du Collège de la Wantzenau. Installation et Formation.

Le Collège André Malraux de la Wantzenau et Asapistra ont conclu en 2019 un accord de partenariat pour la mise en place d'un rucher pédagogique au sein de l'établissement.

Des ruches appartenant à Asapistra sont installées dans le Collège. Une équipe pédagogique du Collège suit actuellement la formation à l'apiculture de loisir dispensée par Asapistra et s'occupera du suivi quotidien des ruches, avec le support d'Asapistra.

Des actions de sensibilisation, d'information à destination des élèves, sont développées conjointement par le Collège et Asapistra avec pour thèmes les pollinisateurs et en particulier les abeilles domestiques. Des groupes d'élèves sont associés aux activités apicoles, encadrés par l'équipe pédagogique du collège, avec le support d'Asapistra.


31 mai - 1er juin 2021. C'est la fièvre (d'essaimage) au Collège. Deux essaims sont partis des ruches du Collège le lundi matin pour s'installer dans la cour. Un gros essaim sur un petit chêne planté au milieu d'un parterre d'herbe. Un petit essaim sur un branche haute d'un arbre. Les deux essaims ont été récupérés par l'équipe pédagogique du Collège. Une mention particulière pour le principal du Collège, M.Wittmann, qui tout en haut de l'échelle a pu récupérer le petit essaim dans un seau. Les essaims on été mis en ruche et ruchette et installés dans le patio à côté des autres ruches.

Le lendemain matin, un nouvel essaim est parti des ruches. Le Collège n'avait plus de matériel disponible, c'est Lorenzo qui est allé cueillir l'essaim installé devant les fenêtres du CDI.

        

 

 

 


17 - 19 mai 2021. De manière imprévue, les cours pratiques ont repris un peu avant le déconfinement le 17 mai... L'équipe pédagogique du collège a récupéré un essaim (qui vient certainement d'une des ruches du Collège; la suppression de Cellules de Reines n'avait pas fait baisser suffisamment la fièvre d'essaimage).

Voir le blog du Collège : Tentative d'évasion au Collège !

Le 19 mai, mise en place d'une hausse à miel; traitement au VarroMed de l'essaim récupéré (il n'y a pas de couvain, que des varroas phorétiques, une application de VarroMed permet d'éliminer un maximum de varroas). Vérification de la ponte dans les ruches. Des cellules de reines ont été observées dans la ruche 1 (celle qui a vraisemblablement essaimé). Des oeufs ont été observés dans la ruche 3. Dans la ruche 2 (l'essaim récupéré) rentrée de miel; on attend avec impatience la ponte de la reine.

        

L'essaim était installé dans la cour du Collège, sur une poubelle. Les élèves en arrivant sont allés observer l'essaim, il y avait à la fin une petit regroupement autour de la poubelle. L'essaim a été mis dans une ruchette qui est restée sur place pour laisser le temps aux abeilles de rejoindre la reine. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Bravo à l'équipe pédagogique du Collège qui, toute seule, a parfaitement géré cette situation. On peut donc cocher la case "récupération d'essaim" dans la liste des travaux de "formation" à réaliser.


23 avril 2021. L'équipe pédagogique du Collège procède à l'installation d'une nouvelle ruche et contrôle l'état de la ruche déjà en place.

Les abeilles avaient reçu du sirop lors de la fermeture de la ruche la veille; elles terminent de nettoyer le nourrisseur. Le trou de vol est ouvert et les abeilles découvrent leur nouvel environnement.

       

 


30 mars 2021. L'équipe pédagogique du Collège poursuit sa formation (session 2020) en procédant à la sortie d'hivernage de la "ruche survivante" et au nettoyage des deux ruches mortes.

      

Sur la "ruche survivante" nous avons changé le plancher, le corps, le nourrisseur. Les abeilles ont une maison toute propre. Nous avons pu faire un relevé de l'état des cadres. L'essaim est sur 4 cadres, il y a du couvain et nous avons vu la reine. Nous en avons également profité pour procéder au traitement anti-varroa de printemps avec une première application de VarroMed.

Sur les ruches mortes, nous avons trié les cadres :

  • ceux qui doivent être fondus (la cire évidemment)
  • ceux que l'on peut ré-utiliser moyennant un petit toilettage
  • les cadres de miel que nous prévoyons d'extraire (avec les élèves); le miel étant destiné à nourrir les abeilles quand nécessaire.

Ensuite nettoyage des éléments des ruches : nourrisseurs, corps, toilettage des cadres que l'on ré-utilisera.

Un après-midi bien chargé, beaucoup de travaux réalisés dans la bonne humeur.

Voir sur le blog du Collège : La visite de printemps au rucher

 


6 janvier 2021. L'équipe pédagogique du Collège qui suit la formation a procédé au traitement anti-varroa d'hiver au VarroMed, à la vérification de l'état des essaims, et a mis du candi dans les nourrisseurs.

    

Application du VarroMed, mise en place des planchers pour le comptage des varroas qui vont tomber dans les 6 jours qui suivent l'application du traitement. A cette époque de l'année il n'y a plus de couvain et le traitement va toucher tous les varroas qui sont dans la ruche sur les abeilles (varroas phorétiques).

A l'occasion de cette visite (très rapide, on essaie d'ouvrir les ruches pendant moins d'une minute), on vérifie l'état des essaims, on ajoute du candi. La taille des essaims des trois ruches semble suffisante pour passer l'hiver. La ruche la plus populeuse en septembre, mais avec une infestation au varroa aussi plus forte que les autres, a vu sa population diminuer en comparaison aux autres ruches. On attend les résultats du comptage des varraos éliminés suite à l'application du VarroMed pour déterminer le niveau d'infestation de chaque ruche avant traitement.

Bon courage à l'équipe pédagogique du Collège pour le comptage des varroas; mais, comme me l'a confié Régine (professeure de SVT), ce travail pourrait être donné comme "punition" à des élèves "collés" devil. A suivre.


19 octobre 2020. Lutte contre la fausse teigne. Traitement au soufre.

L'équipe pédagogique du Collège qui suit la formation a procédé à la lutte contre la fausse teigne, en appliquant un traitement au soufre aux cadres qui ont été retirés des ruches après la préparation à l'hivernage, 

En quoi consiste le traitement au soufre :

A faire impérativement à l’extérieur ou dans un endroit bien ventilé.

Le soufre ne tuant pas les œufs, il est conseillé d’attendre 15 jours avant de faire le premier traitement, et de le répéter ensuite 15 jours après.

Constituer une colonne de hausses remplies de cadres construits. Le bas doit être fermé (couvre cadre, toit de ruche à l’envers), posé sur le sol. La languette de soufre est dans un récipient plutôt plat (assiette, couvercle en métal, etc.), lui-même posé sur le haut des cadres de la hausse au sommet de la colonne. On rajoute ensuite une hausse vide au dessus. On allume la mèche de soufre et on ferme le haut de la colonne (avec par exemple un toit de ruche). Les vapeurs de soufre sont plus lourdes que l’air et descendent dans la colonne de hausses. Laisser plusieurs heures.

Le soufre n’est a priori pas soluble dans la cire et donc ne contamine pas le miel qui sera récolté par la suite sur ces cadres.

Attention, le soufre corrode les parties métalliques en contact avec les vapeurs.

 


 

30 septembre 2020. Préparation à l'hivernage.

Voir le blog du Collège : Préparation à l’hivernage des ruches

L'équipe pédagogique du Collège qui suit la formation a procédé à la préparation de l'hivernage des 3 ruches installées au collège :

  • visite des ruches : relevé de l'état des cadres, quantité de couvain, quantité de miel (operculé) déjà stockée
  • décision de réduire le volume des ruches si nécessaire (en Langstroth, passage de 2 corps à un corps), réorganisation éventuelle des cadres dans la ruche
  • pesée des ruches (pesée arrière à l'aide d'un peson)
  • nourrissement au sirop lourd pour compléter les ressources en miel nécessaires pour passer l'hiver
  • mise en place des réducteurs d'entrée

Le taux de varroa résiduel après le traitement d'été étant trop élevé, il a été décidé de procéder à un traitement complémentaire. Une application de VarroMed a été faite à l'occasion de la préparation de l'hivernage. On va suivre la chute des varrroas pour éventuellement faire une application supplémentaire dans 6 jours.

 

Le bilan de cette préparation :

  • 2 ruches ont été réduites à 1 corps; 1 ruche est restée sur 2 corps
  • la ruche la plus populeuse (qui reste sur 2 corps) a déjà stocké un peu plus de 13 kg de miel (operculé)
  • les deux autres ruches ont déjà quelques kg de miel operculé et continuent à rentrer du miel. De beaux cadres remplis de miel non-operculé ont été observés.

 


23-29 juillet 2020, 4 août 2020.

Traitement anti-varroa (différentes applications de VarroMed, 3 ou 4 selon les ruches) avec l'équipe pédagogique du Collège qui suit la formation. 


17 juillet 2020. Pas de vacances au Collège de la Wantzenau pour les abeilles, ni pour l'équipe pédagogique du Collège qui suit la formation. 

Installation de la troisième ruche et traitement anti-varroa avec le produit VarroMed (traitement d'été).


1 juillet 2020. Il était prévu d'installer la troisième ruche ce jour là et de lui ajouter un second corps. Mais il n'a pas été possible de fermer la ruche pour transport au collège la veille au soir. Une barbe importante (abeilles qui font la grappe sur la planche d'envol pour se rafraîchir; la grappe retombe vers le bas comme une barbe) empêchait la fermeture la ruche. Le second corps a été préparé au collège puis emmené pour installation sur la ruche sur son lieu actuel. La ruche complète sera transférée au collège par la suite.

Nous avons procédé à une petite visite des deux ruches pour observer les résultats des opérations qui ont été faites précédemment (ajout d'un second corps, ajouts de cadres nus, "effet miroir" au niveau du couvain, etc.). De très beaux cadres de couvain et des cadres de miel ont été observés qui étaient des cadres nus il y a encore quelques semaines. Les cadres de couvain issus de "l'effet miroir" sont magnifiques; une cire toute fraîche, une régularité presque magique au niveau de l'operculation du couvain. Un plaisir visuel et une satisfaction pour l'équipe de la Wantzenau qui voit les résultats de son activité apicole.

Voir "des nouvelles du rucher pédagogique".

 


18 juin 2020. Préparation des cadres : retendre les fils et mettre en place les feuilles de cire gaufrée. Comptage des varroas (chutes des varroas phorétiques sur langes graissés) : 4 par jour pour une ruche, 3 par jour pour l'autre.

Visite des ruches, ajout d'un second corps sur la deuxième ruche dont le couvain s'était bien développé.


3 juin 2020. 

Installation d'une seconde ruche. La ruche déjà installée a été contrôlée et un second corps a été ajouté.

 


 

26 mai 2020.

La Covid-19 a totalement bouleversé le planning initial d'installation des ruches et de formation pratique de l'équipe pédagogique du Collège. Finalement, le 26 mai 2020, la première ruche a été installée dans le patio du collège, à l'aplomb du jardin géré par les élèves. L'équipe pédagogique du collège a pu mettre en pratique les éléments d'apiculture appris pendant les cours théoriques qui avaient commencé en janvier 2020.

Voir sur le blog du Collège André Malraux de la Wantzenau : 26 mai 2020 : arrivée d’une première ruche au collège !


 

Le rucher pédagogique en images :

  1. Les ruches surplombent le jardin géré par les élèves
  2. Mise en place des ruches, les cours pratiques peuvent commencer
  3. On s'exerce d'abord sur une ruche sans abeilles pour découvrir les éléments constitutifs d'une ruche et s'entraîner à la manipulation des cadres. C'st aussi l'occasion de voir des cadres à différents stades et usages.
  4. Passons aux choses sérieuses : déconfinement des abeilles
  5. Visite de la ruche.
  6. Visite de la ruche, relevé d'état des cadres.
  7. Libération des abeilles de la deuxième ruche qui vient juste d'être mise en place.
  8. Inspection de la ruche déjà installée avant l'ajout d'un second corps.
  9. On retend les fils des cadres.
  10. On "soude" la feuille de cire gaufrée sur le cadre
  11. Comptage des varroas.
  12. Restructuration de la ruche pour l'ajout d'un second corps.
  13. Cadre de couvain résultat de "l'effet miroir" (un cadre "nu" a été placé au milieu du couvain).
  14. Le miel rentre. Cadre qui vient juste d'être construit (ciré) par les abeilles, dans lequel elle stockent du miel, dont une partie est operculée.
  15. Préparation des planchers (graissage) pour le comptage des varroas
  16. Démontage du second corps pour le procéder au traitement anti-varroa du corps du bas.
  17. Application du traitement anti-varroa VarroMed
  18. Un beau cadre avec de la cire toute fraîche fabriquée par les abeilles.
  19. Les abeilles stockent du nectar pour la fabrication du miel dans les alvéoles fraichement construites.
  20. Les trois ruches sont installées, le traitement anti-varroa a été fait. Régine et Philippe observent les abeilles.
  21. Visite des ruches et relevé d'état des cadres pour la préparation à l'hivernage
  22. Un cadre avec du miel operculé
  23. Passage d'une ruche de 2 corps à 1 corps; sélection des cadres à retirer et réorganisation de la ruche
  24. Les trois ruches sont prêtes pour l'hivernage.
  25. Allumage des languettes de soufre
  26. Colonne qui contient les cadres traités au soufre.
  27. Préparation du candi. On coupe le pain de 2,5 kg en deux.
  28. Préparation du candi. Les deux parties sont séparées
  29. Préparation du candi. On retire une partie du film plastique pour permettre aux abeilles d'accéder directement au candi
  30. La grappe d'abeilles.
  31. Application du VarroMed.
  32. Traitement anti-varroa de printemps au VarroMed
  33. Démontage et nettoyage des ruches mortes
  34. Tri des cadres des ruches mortes
  35. Nettoyage des nourrisseurs
  36. Nettoyage de corps de ruche
  37. Installation d'une nouvelle ruche.
  38. Les abeilles avaient reçu du sirop lors de la fermeture de la ruche la veille; elles terminent de nettoyer le nourrisseur.
  39. Le trou de vol est ouvert et les abeilles découvrent leur nouvel environnement.
  40. Essaimage au Collège.
  41. Mise en place d'une hausse à miel
  42. Traitement au VarroMed de l'essaim récupéré.
  43. Périmètre de sécurité autour des deux arbres sur lesquels se sont installés les essaims.
  44. M.Wittmann récupère le petit essaim installé sur une branche haute d'un arbre.
  45. Lorenzo cueille l'essain installé devant les fenêtres du CDI.

 

 

 

 

 

Images (cliquez sur une image pour voir le diaporama): 

Commentaires

Bravo à Asapistra et à Dominique pour ce beau projet pédagogique et Apicole dans un collège de l'EMS malgré le contexte.

Bzzz !!!

Lorenzo

bonjour le sud vous salue 

bravo pour ce diaporama avec mes petits moyens j'ai fait un diaporama sur l'apiculture que je montre aux classes de 6ème d'un collège ce diaporama va en appui d'une séance sur la pollinisation d'un cours de SVT ils apprécient et posent bcp de questions apicolement vôtre