Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

L'abeille cotonnière dans votre jardin.

Une abeille solitaire que vous pouvez observer dans vos jardins de mai à septembre.

Elle a une préférence pour les fleurs bleues. Vous avez des chances de la voir, entre autres, sur la lavande ou la phacélie.

 

Portrait moléculaire de l’acarien Varroa, l’ennemi public numéro un des abeilles domestiques

Alors que l’acarien Varroa destructor est aujourd’hui considéré comme la menace la plus importante pour l’apiculture, les connaissances sur sa biologie et son cycle de vie restent assez limitées. Toutefois une étude menée par des chercheurs de l’INRA et publiée récemment dans la revue BMC Genomics a permis d’identifier pour la première fois les bases moléculaires du cycle de vie de ce parasite.

Des fleurs connectées pour étudier les abeilles (CNRS)

On connaît mal la façon dont les abeilles sélectionnent les fleurs et se déplacent entre elles. Un outil original vient d’être mis au point par un chercheur, Mathieu Lihoreau, avec des lycéens de Normandie : une «fleur connectée» permettant de décrypter le comportement de ces insectes pollinisateurs. Le scientifique nous explique ce dispositif ingénieux et sa démarche participative.

Avez-vous goûté le miel obtenu par égouttage ?

Bonjour,

Un apiculteur éthiopien, trop pauvre pour acheter un extracteur, presse la cire à la main pour en extraire le miel. Le reportage parle d’un miel exceptionnel obtenu, entre autres, par la méthode d’extraction.

Ça donne des idées. Petit producteur, j’extrais une partie du miel par égouttage des rayons désoperculés. Le résultat de l’extraction par égouttage est un miel plus onctueux et plus goûteux. Le miel qui sort de l’extracteur est chargé de très nombreuses micro bulles d’air. L’extracteur en projetant le miel sur les parois l’aère et lui fait perdre de l’arôme.

SNA. Lettre d'information. Juillet 2018.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire la lettre d'information.

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil