Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Quelles suites à la conférence - débat du 15/ 11

Tout d’abord merci de votre intérêt pour cette conférence ,organisée par Asapistra , le rdv a suscité  beaucoup d’enthousiasme aux vues des questionnaires que je réceptionne ... je rappelle que vous avez jusqu’au 15 décembre pour y répondre date limite.je souhaiterais que ce forum soit un lieux d'échanges , mais aussi informatif.

Y'a plus de saison pour le varroa!

Les printemps précoces, les automnes doux et longs, favorisent la reproduction du varroa. Cela peut nous conduire à faire évoluer nos pratiques quant au suivi de l'infestation des ruches et aux traitements anti-varroa. 

 

Week-end Apiculture et changement climatique en Belgique.

Relai d'un message posté par Thierry Rohé.


Bonjour a tous. Pour celles et ceux qui sont intéressés par cette thématique c'est aussi le sujet du prochain weekend du cari. 

Week-end Apiculture et changement climatique

Une précision utile, ce week-end est organisé en Belgique.

 

Fort Ducrot. Hiver 2019.

Piquetage du terrain pour la préparation de la clôture.

Éranthe d'hiver (Eranthis hyemalis) ou helléborine.

Petite plante vivace qui couvre le sol de jolies fleurs jaunes en février-mars.

Elle présente, grâce à son pollen et son nectar, un intérêt pour les abeilles domestiques et éventuellement pour les bourdons à langues courtes.

  • Exposition  Soleil Mi-ombre; redoute la sécheresse.
  • Hauteur et floraison : 8 à 15 cm de haut. Floraison en février-mars.
  • Qualités : Très rustique jusqu'à -20 °C ou -30 °C.

 

Le déclin de la biodiversité. Des solutions existent.

Le déclin de la biodiversité, par Franck Aletru, apiculteur, Président du Syndicat National d’Apiculture (SNA).

Interview de Frank Alétru, Président du Syndicat National d'Apiculture, à propos des disparitions massives d'abeilles et plus généralement des insectes.

Trois parties :

  • La disparition des abeilles
  • Les maladies des abeilles
  • Des solutions existent.

 

La Véronique Petit-Chêne.

Des petites fleurs d’un bleu intense, deux étamines; des feuilles ridées, dentées, velues, sinuées comme celles d'un chêne; une tige dentée. Voilà la Véronique Petit-Chêne (Veronica chamaedrys).

 

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil