Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Pertes hivernales 2017. Enquête Chambre d’agriculture d’Alsace.

Enquête Pertes hivernales. La date butoir pour répondre à cette enquête sur les pertes hivernales était fixée au 15 mai. Alexis BALLIS vient  d’étendre celle-ci jusqu’au 31 mai afin de permettre aux derniers retardataire d’y participer.

Le questionnaire est fermé!

Pour accéder au questionnaire: chambre agriculture Alsace, pertes hivernales 2017.

Chaque printemps, la Chambre d’agriculture d’alsace réalise une enquête sur les pertes de colonies d’abeilles. Etant donné la régionalisation du Grand Est, nous souhaitons obtenir un maximum de réponses pour notre région. L’enquête est également ouverte sur les autres régions de France, via le lien unique précisé ci-dessous.

Cette enquête s’adresse à tous les apiculteurs, quel que soit le nombre de colonies et quel que soit le niveau de pertes constaté. Votre participation est importante car elle nous permet de suivre la situation de l’abeille sur la base d’une remontée d'informations objectives en provenance du terrain. Les données individuelles recueillies resteront confidentielles et les bilans globaux de vos réponses feront l’objet de publications : résultats régionaux et/ou nationaux d’une part, résultats Européens d’autre part. En effet, ce questionnaire est lié au réseau Coloss1 et vos réponses seront intégrées à une étude européenne de plus grande envergure comparant les pertes à ceux des autres pays.

Fort Ducrot. Printemps 2017.

    

4/06/17. La prairie fleurie est en fleur. De nombreuses abeilles viennent butiner la moutarde. Un support de ruches supplémentaire a été installé et des nouvelles ruches sont arrivées.

Couvain plâtré.

Sur une ruche, récemment installée, nous avons observé des "déchets" en quantité importante sur le fond grillagé et à l'entrée de la ruche.

Ces déchets ne proviennent manifestement pas des abeilles. Cela pourrait ressembler à des "carapaces" de petits crustacés (comme les cloportes) ou à de grosses cochenilles. Je donne ces références juste pour fixer les idées quant à la forme et à la taille des déchets.

cellules royales et division

Bonjour, j'ai une ruche que je voulait diviser, et j'ai maintenant observé qu'il y a plusieurs cellules royales (et des oeufs donc la reine devrait être vivante...)

Pour la diviser, devrais-je partager les cadres avec les cellules royales entre les deux ruches, ou me débrouiller pour trouver la reine et mettre les cellules royales dans l'autre ruche?

et aussi, cela stoppera-t-il l'essaimage ? où est-ce trop tard maintenant qu'elles ont fait leur cellules royales?

Emplacement pour ruches à la Montagne Verte

Forums: 

Bonjour,

Une amie m'a proposé un emplacement pour ruches chez son fils au fond d'un "grand jardin" à la Montagne Verte, 135 route de Schirmeck

c'est trop éloigné pour moi

merci de contacter par mail Thomas Saettler

thomas@saettler.org

bonne saison apicole

Pascal Tartier

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil