Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Disponibilité de l' APITRAZ en vente à la pharmacie du Hohberg

Depuis le début de l'année, le médicament APITRAZ®  conditionnée en longueur de 25 cm pour les ruches de type Langstroth et 30 cm pour les types Dadant est disponible à la vente sans nécessité d'ordonnance. 

La pharmacie du Hohberg à Strasbourg, partenaire d'Asapistra dans l'achat groupé du Varromed, le propose à la vente au détail.

Ce médicament est à base de molécules d'Amitraze est n'est donc pas compatible avec une exploitation en mode Bio. 

Ministère de l'Agriculture - mortalité des colonies d'abeilles durant l'hiver 2017/2018

Premiers résultats : Enquête nationale du ministère de l'Agriculture - mortalité des colonies d'abeilles durant l'hiver 2017/2018

À l’issue de l’hiver 2017/2018, de nombreux apiculteurs ont observé des mortalités « anormales » de leurs colonies d’abeilles, constat relayé par les organisations apicoles. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a réalisé durant l’été 2018 une enquête à l’échelle nationale auprès des apiculteurs pour évaluer au mieux le taux de mortalité observé.

Également, consulter les résultats de l'enquête interne que nous avons menée au sein d'Asapistra: Asapistra. Enquête mortalité 2017-2018

Asapistra, Alsace-Nature et Haies vives font fleurir l’Eurométropole

Effondrement des pollinisateurs : Asapistra fait fleurir l’Eurométropole !
Avant du butiner, elles passent par d'autres tâches ; Comme ramener de l'eau ou construire les alvéoles !
Qui se souvient des centaines d’insectes collés au pare-brise de nos voitures en été ? Cette époque est révolue...

" trocducoin d'Asapistra"

Bonjour,

"trocducoin d'Asapistra",si vous avez du matériels d'apiculture dans un coin et qui ne sert plus,neuf,ancien en doublon...

On pourrait demander à D.Pierre, d'ajouter un onglet sur le site d'Asapistra pour que ce genre de transaction se fasse ou bien fixer une journée dans l'année pour faire du troc de notre matériel apicole.

Qu'en pensez vous?

un exemple:

j'ai un leve cadre en inox,échange contre crémaillères.

j'ai un poste transfo pour soude cire sur cadre,échange contre pots vide de 250grs .

Abeilles to bee or not to be

Pour ceux qui ne l’avaient pas vue, une émission intéressante de France 2 du 14 janvier 2018 – Abeilles to bee or not to be sur Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=2_K_9HdcKL4

Si vous n’avez pas le temps de voir tout le reportage, allez à la 30ème minute.

« Cuba est devenu un des paradis pour l’abeille et tout ça c’est principalement dû à l’absence de chimie »

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil