VarroMed, traitement anti-varroa biologique.

Le 19 octobre 2017, à l'initiative d'Asapistra et de la Chambre d'Agriculture de Schiltigheim, a eu lieu une réunion au cours de laquelle les responsables de la société BeeVital ont présenté leur nouveau traitement anti-varroa : VarroMed.

Une assistance nombreuse a pu bénéficier de cette présentation, avoir les compléments d'informations qu'ils souhaitaient, et les réponses à leur questions.

La brochure descriptive du VarroMed.

Encore merci à notre président Nicolas Hardy, à Bruno Rinaldi et à Alexis Ballis (Chambre d'Agriculture, responsable de la filière apicole) qui ont organisé cette réunion. Un remerciement particulier à Alexis Ballis pour la mise à disposition de la salle de conférence de la Chambre d'Agriculture et l'organisation du superbe buffet avec les excellents produits du terroir.


 

Ce que l'on peut retenir de cette réunion de présentation du VarroMed.

VarroMed est un nouveau traitement anti-varroa, développé par le laboratoire BeeVital. Ce traitement est à base de substances naturelles: acide oxalique, acide formique, propolis, huiles essentielles. Il est utilisable dans le cadre réglementaire de l’apiculture biologique.

 

Les points forts du VarroMed:

  • à base de substances naturelles: acide oxalique, acide formique, propolis, huiles essentielles
  • utilisable en apiculture biologique; est inoffensif pour les abeilles, pour la reine, pour l’apiculteur et pour l’environnement
  • flexibilité et adaptation aux besoins de chaque ruche: possibilité de traiter à tout moment en fonction de l’état d’infestation, le nombre d’applications est déterminé par le taux de varroa résiduel, on peut traiter autant de fois que nécessaire, pas de conséquences sur les abeilles, sur l’apiculteur ou sur le miel (pas de délai d’attente pour la récolte, récolte possible après traitements)
  • permet, avec un seul produit, de faire un traitement de printemps, un traitement d’été-automne, et un traitement d’hiver.
  • l’application peut se faire sur des ruches avec ou sans couvain
  • le produit est prêt à l’emploi, pas de préparation nécessaire
  • l’application peut se faire par tous temps (pas de contraintes de température extérieure)
  • il n’y aucune accoutumance de la part du varroa (pas de risques de résistance au traitement)

 

Limites du produit:

Il ne traverse pas les opercules, et n’a donc aucun effet sur les varroa dans les cellules operculées. D’où la nécessité de faire plusieurs traitements à la suite l’un de l’autre lorsqu’il y a du couvain.

 

Conditionnement.

Le produit est fourni prêt à l’emploi en bouteilles de 550ml. Le nombre de ruches qui peuvent être traitées avec le contenu d’une bouteille dépend de l’état d’infestation des ruches et de la taille des essaims. Un utilisateur de ce produit nous a indiqué qu’une bouteille lui a permis de traiter jusqu’à 12 ruches. Mais, en étudiant la posologie, j’en conclurais que dans le cas d’infestation forte et de colonies populeuses, une bouteille permettrait de traiter entre 3-4 ruches; ce sera à vérifier à l’usage.

Les conditions d'utilisation indiquent que le produit conserve ses propriétés sur une période de 30 jours après ouverture (si on laisse le flacon ouvert, sans précautions particulières de stockage). Néanmoins, selon le laboratoire BeeVital, le produit peut-être conservé jusqu’à deux ans après ouverture (stockage du flacon bien fermé, à l’abri de la lumière et à température ambiante de 25°C).

 

Efficacité du traitement :

  • printemps: entre 82 et 100%
  • été-automne: entre 83 et 92%
  • hiver: entre 85 et 100%

 

Comment utiliser le VarroMed?

Les apiculteurs font habituellement deux traitements au cours de l’année apicole. Un après la récolte du miel (juillet-août) et un en hiver (par exemple acide oxalique en l’absence de couvain).

Avec le VarroMed, il est possible de procéder à des applications au printemps, à l’été-automne, en hiver; avec ou sans couvain. L’apiculteur peut adapter l’intensité des traitements aux situations de chaque ruche. Il mesure le taux d’infestation et décide du nombre de traitements à appliquer en fonction de l’état de la ruche.

L’utilisation du VarroMed change un peu les pratiques de conduite de ruche quant au suivi du varroa. L’apiculteur procède à des comptages systématiques du varroa (chute naturelle, autres) tout au long de l’année, ce qui lui permet de décider, pour chaque ruche, de l’intensité des traitements à appliquer.

Le traitement de printemps est très intéressant, en ce sens qu’il permet de diminuer le nombre de varroa très tôt dans la saison apicole. Il faut avoir à l’esprit que 1 varroa dans la ruche au printemps conduit à 50 varroa en été. L’élimination au printemps diminue de manière importante la pression que le varroa exercera sur la ruche en été.

L’application se fait de préférence quand un maximum d’abeilles est dans la ruche. Plus il y a d’abeilles, plus le traitement se diffuse. Il est donc préférable, par beau temps, d’appliquer le traitement en fin de journée, quand les butineuses sont de retour. 

Le produit est appliqué entre les cadres, sur les abeilles. Il doit être appliqué sur l’ensemble des corps et hausses, et nécessite d’ouvrir la totalité de la ruche.

L’effet du traitement dure environ 6 jours. On contrôlera le nombre de varroa tombés pendant ces 6 jours. Si le taux de varroa mesuré est très important, on peut décider immédiatement d’une application supplémentaire.

 

Traitements conseillés:

  • Application au printemps: 1 à 3 fois en fonction de l’infestation
  • Application en été-automne: 3 à 5 fois en fonction de l’infestation
  • Application en hiver: 1 fois

 

 

 

Sujets du billet: 
Images (cliquez sur une image pour voir le diaporama): 

Commentaires

Bonjour,

Dominique, un grand merci pour ce compte rendu concis, précis et parfait, MERCI.

Question : tu écris : "Il ne traverse pas les opercules, et n’a donc aucun effet sur les varroas dans les cellules operculés"

Il me semblait que l'avantage de l'acide formique est d'atteindre les varroas dans les cellules (ce que ne peut pas faire l'acide oxalique).

A+

Bruno

 

Bonjour Bruno,

j'avais effectivement compris que le VarroMed n'a pas d'effet sur les varroas dans le couvain operculé. C'est pour cela qu'ils conseillent de faire plusieurs traitements les uns à la suite des autres, quand il y a du couvain en été, afin de toucher les varoas qui étaient dans les cellules. Si tu fais 3 applications sur une période de 21 jours, tu couvres un cycle complet du couvain.

Mais je ne suis pas spécialiste! C'est une question qu'il faudrait poser à BeeVital pour avoir une réponse argumentée, au delà de ce que j'ai noté.

Dominique

 

 

Dear Bruno

The effect to the mites in the brood is not strong enough, therefore it is correct what you said to do 2 - 3 follow up treatments. kds Werner.

Les effects sur le varroa dans le couvain n'est pas assez fort, c'est pourquoi il faut traiter 2 ou 3 fois à 6 jours d'intervalle.

Bruno

 

Merci Dominique pour ce compte rendu parfait (comme dab' )

Cordialement

Agnès 

 

Bonjour,

Enfin une solution efficace accessible à tous. Qu'attendons nous pour commander?

Pour ma part je m'engage déjà à acheter 1 bouteille pour démarrer les tests le plus tôt possible.

Pourrait-on lancer un appel à tous pour constituer rapidement un achat groupé et bénéficier d'un prix de lancement?

Bernard Bender

Les contacts ont été pris à l'occasion de cette présentation pour que nous puissions disposer, dès que possible, d'une certaine quantité de produit et l'utiliser déjà en tant que traitement d'hiver.

Nous vous tiendrons au courant. L'objectif est bien de pouvoir faire un achat groupé pour les membres d'Asapistra et, également, de partager les retours d'expérience sur l'utilisation et l'efficacité du VarroMed.

Merci pour le  CR ! A rajouter également  Pour le traitement le varromed doit être appliqué en hiver à une t° tiède  surtout en hiver ( précision apportée par le fils du président de BeeVital ) c’est important car si on refroidit la grappe ( le mieux c’est que les abeilles soient degrappées ) c’est pas top du tout  ( c.etait la même chose avec hive Clean que j’ai utilisé et idem pour la solution à  l’acide oxalique  traditionnel )  Michel. Je suis preneur de 3 bouiteilles   Bien à vous 

Bonjour ou acheter ce médicament svp

Les contacts ont été pris à l'occasion de cette présentation pour que nous puissions disposer, dès que possible, d'une certaine quantité de produit et l'utiliser déjà en tant que traitement d'hiver.

Nous vous tiendrons au courant. L'objectif est bien de pouvoir faire un achat groupé pour les membres d'Asapistra et, également, de partager les retours d'expérience sur l'utilisation et l'efficacité du VarroMed.

Merci Dominique, Bruno, Nicolas et Alexis

on a hâte de le commander !  ;-) 

Lorenzo