Soleil d'artifice.

L’apiculteur débutant, surtout s’il a déjà vu un essaim sortir d’une de ses ruches et se réfugier dans la haie ou sur un arbre chez son voisin, observe avec appréhension toute agitation collective de la part des abeilles sur la planche de vol ou à proximité de la ruche.

Mais dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène tout à fait normal et qui devrait plutôt rassurer l’apiculteur et non le stresser.

      

Par jours de grand soleil sans vent, aux heures les plus chaudes de la journée (entre 10h et 16h, mais en général plutôt en début d’après midi), et pratiquement en toutes saisons, on peut observer quantité d’abeilles qui virevoltent et semblent danser devant la ruche. Ce sont des abeilles qui sortent et effectuent des vols stationnaires d’orientation pour repérer leur ruche dans son environnement. Elles effectuent plusieurs sorties et font des vols circulaires de plus en plus grands, en ayant toujours les yeux dirigés vers l’entrée de la ruche. Il y a des dizaines, des centaines d’abeilles qui sortent et s’orientent en même temps. C’est spectaculaire. Cela peut durer plusieurs dizaines de minutes. Ensuite le calme revient petit à petit. Le nombre d'abeilles qui s'agitent diminue progressivement et la ruche reprend son activité normale.

Il peut s’agir d’abeilles qui sortent de la ruche et volent pour la première fois.
Ce phénomène s’appelle le « Soleil d’Artifice ».
C’est un spectacle émouvant et l’apiculteur ne peut que s’en réjouir car c’est le signe d’une colonie en pleine forme.
On peut également observer ce phénomène lorsqu’on libère l’entrée d’une ruche qui a été déplacée (après obturation de l’entrée et mise au repos à la cave...). Il apparait aussi à la sortie de la période d'hivernage.
 

Vidéo: soleil d'artifice.

 

 

 

 

L’apiculteur débutant, confronté pour la première fois à ce phénomène, peut se demander s’il ne s’agit pas d’un départ d’essaim. En effet, compte tenu du grand nombre d’abeilles parfois concernées, de l’effervescente constatée, du nuage que l’on voit tournoyer et progressivement monter dans le ciel, le débutant peut se poser la question.

Mais comme le phénomène peut être fréquent au moment des beaux jours, il s’y habituera et se réjouira de cette manifestation du dynamisme de sa colonie.

 

 

Image: