Lutter contre la Fausse Teigne.

Fausse Teigne, mais vrai problème.

  

La fausse teigne n'est ni un prédateur, ni un parasite, ni une maladie de l'abeille. C'est un papillon de nuit, de la famille des mites, qui pond dans les ruches et dont les larves se développent dans les rayons de cire de la ruche.

Il existe deux variété de fausse teigne : Galleria melonella et Achroia grisella. Cette dernière est plus petite et plus rose. Toutes deux font partie de la famille des Pyralidae sous-famille des Gallerinae. C'est la plus grande des deux (Galleria melonella) qui fait le plus de dégâts.

La larve de la fausse teigne creuse son réseau de galeries tapissées de soie dans tout le rayon. Comme les abeilles ne savent pas comment retirer cette soie, les cellules abîmées ne sont pas réparées et deviennent impropres à la ponte et au stockage du nectar. En grandissant la larve de fausse teigne établit des ponts de soie entre les rayons ce qui entrave la circulation des abeilles.

Comme la fausse teigne pond plusieurs grappes d'oeufs, avec une centaines d'oeufs par grappe, si tous ces oeufs éclosent, les dégâts sont rapides et irréversibles. La ruche devient une vaste toile d'araignée.

 

Les cibles privilégiées de la fausse teigne.

La fausse teigne essaye de pénétrer dans la ruche, y pondre, y éclore et s'y développer. Tout cela ne peut se passer que dans une ruche où certaines zones ne sont pas occupées et donc jamais auscultées par les abeilles (gardiennes ou nettoyeuses).

Pour éviter que la fausse teigne ne s'installe dans une ruche il faut quelle soit entièrement occupée. Cela signifie qu'il faut avoir une ruche en adéquation avec la taille de la colonie. Petite colonie: petite ruche. Forte colonie: grande ruche.

 

Une autre cible de la fausse teigne est les cadres construits, pendant leur stockage d'hiver. Après récolte du miel et léchage par les abeilles, les cadres sont stockés avec leurs hausses en attente de la belle saison. Des rayons de cire, sans surveillance, la fausse teigne n'attend que cela ! Un certain nombre de précautions doivent être prises pour empêcher la fausse teigne de s’installer.

 

Lutter contre la fausse teigne pour les cadres construits stockés en hiver.

La fausse teigne n’aime pas les courants d’air, le froid, et la lumière.

Vous pouvez constituer des "colonnes"  de hausses, avec des cadres construits à l’intérieur.

Les hausses sont empilées à la lumière sur un support, le but recherché étant de créer un effet "cheminée" (tirage). On s'assurera de faciliter une circulation d'air de bas en haut dans la pile de hausses. Les fausses teignes n'aiment pas du tout ces conditions, et ne chercherons pas à investir les lieux.

Vous laissez un interstice entre le sol et le bas de colonne pour que l’air puisse entrer. Vous laissez le bas et le haut de la colonne ouverts, avec un grillage (ou une grille à reine) pour éviter les visites de curieux (rongeurs par exemple). Vous pouvez stocker cette colonne à l’extérieur, à l’abri d’un petit toit, ou en rajoutant un toit de ruche en haut de la colonne. Dans ce cas, il faut laisser un espace entre le haut de colonne et le toit de ruche pour que l’air puisse circuler (par exemple mettre des entre-toises sous le toit de ruche). La colonne engendre un « effet de cheminée » qui entretient un courant d’air permanent dans les hausses. Les colonnes doivent être à la lumière (pas dans un endroit au noir).

 

    

 

Une température inférieure à 10°C pendant plusieurs heures tue les adultes, les larves et les oeufs.

On peut aussi mettre les cadres construits au congélateur pendant quelques temps. Où les laisser dehors (voir le paragraphe précédent sur les « colonnes de hausses ») si vous êtes dans une région où les hivers sont rigoureux.

 

 

Les feuilles de noyer contre la fausse teigne (conseil donné par Ernest BENTZ).

 

Les noyers sécrètent naturellement une substance, le juglon, qui a une action répulsive contre les fausses teignes. Placer des feuilles de noyer sur les cadres dans les hausses et les fausses teignes passeront leur chemin.

 

 

Prévention biologique contre la fausse teigne : Bacillus thuringiensis.

Il s'agit d'une bactérie qui tue la larve ou l'insecte s'il l'ingère. Elle est utilisée en agriculture bio contre d'autres types de papillons parasites. Il faut pulvériser une solution contenant cette bactérie sur tous les rayons avnt stockage. Aucun effet sur les abeilles ou l'homme, il n'y a pas de résidus sur les cadres ni dans la cire. Ne pas utiliser sur les abeilles.

 

 

Traitement au soufre.

A faire impérativement à l’extérieur ou dans un endroit bien ventilé.

Le soufre ne tuant pas les œufs, il est conseillé d’attendre 15 jours avant de faire le premier traitement, et de le répéter ensuite 15 jours après.

Constituer une colonne de hausses remplies de cadres construits. Le bas doit être fermé (couvre cadre, toit de ruche à l’envers), posé sur le sol. La languette de soufre est dans un récipient plutôt plat (assiette, couvercle en métal, etc.), lui-même posé sur le haut des cadres de la hausse au sommet de la colonne. On rajoute ensuite une hausse vide au dessus. On allume la mèche de soufre et on ferme le haut de la colonne (avec par exemple un toit de ruche). Les vapeurs de soufre sont plus lourdes que l’air et descendent dans la colonne de hausses. Laisser plusieurs heures.

Le soufre n’est a priori pas soluble dans la cire et donc ne contamine pas le miel qui sera récolté par la suite sur ces cadres.

Attention, le soufre corrode les parties métalliques en contact avec les vapeurs.

 

Presque comme le souffre

Traitement à l'Acide Acétique ( Apimiel ref 00LI27 Acide ACETIQUE 1 litre 80% en bidon).

A faire impérativement à l’extérieur ou dans un endroit bien ventilé. A manipuler avec des GANTS

Constituer une colonne de hausses remplies de cadres construits. Le bas doit être fermé (couvre cadre, toit de ruche à l’envers), posé sur le sol. Une éponge imbibée d'Acide Acétique est mise dans un récipient plutôt plat (assiette en verre, couvercle plastique, etc.), lui-même posé sur le haut des cadres de la hausse au sommet de la colonne. On rajoute ensuite une hausse vide au dessus et on ferme le haut de la colonne (avec par exemple un toit de ruche). Les vapeurs d'Acide Acétique sont plus lourdes que l’air et descendent dans la colonne de hausses. Laisser hermétique jusqu'à l'utilisation des cadres. Les laisser aérer quelques minutes avant de les mettre dans la ruche.

L'acide acétique est naturellement présent dans le miel, ne laisse aucun résidus et s'évapore à l'air libre..

Attention, l'acide corrode les parties métalliques en contact avec les vapeurs. Les fils des cadres (normalement c'est le cas) doivent être en INOX.

La mèche souffrée a également tendance à teinter la cire en surface par le dépôt qu.elle laisse  ... les abeilles s'en accommodent , mais votre miel moins ... 

Michel

Voici ce que j'ai trouvé pour le soufre :

Le soufre ne tuant pas les œufs, il est conseillé d’attendre 15 jours avant de faire le premier traitement, de répéter ensuite le traitement 15 jours après (certains conseillent toutes les deux semaines). Les vapeurs de soufre sont à la longue agressives pour les éléments métalliques des hausses et des cadres.

Risque élevé d'incendie car en brûlant la mèche de soufre il y risque de propoagation au bois et cire des cadres

Bruno

Joseph Hemmerlé a rédigé un très bel article sur le traitement au froid (-20°C pendant 3 heures) ou au chaud (47°C pendant 1h30) tue tous les stades de la fause teigne.

Bruno

 

Question posée par un Internaute.


vous indiquez sur votre site que le traitement peut se faire avec le Bacillus thuringiensis contre la fausse teigne , vous indiquez qu'il faut " pulvériser une solution contenant cette bactérie sur tous les rayons. Aucun effet sur les abeilles ou l'homme."

Ma question est : j'ai trouvé ce produit chez Jardiland et sur l'emballage il indique ne pas traiter en présence d'abeille ! donc votre solution n'est que pour les hausses vide en hivernage ?

J'ai trouvé sur la planche de fond un vers de fausse teigne dans ma ruche sur 6 cadres, il doit y en avoir d'autres à l'intérieur ! , comment dois-je la traiter ? pulvériser sur les cadres de corps avec les abeilles ?

Bacillus thuringiensis est à utiliser pour protéger les cadres vides avant stockage hivernal, et il semble qu'il ne faille pas l'appliquer en présence d'abeilles sur les cadres. Par contre, après application, il n'y a aucun impact sur les abeilles ou sur l'homme (pas de résidus dans la cire).

La fausse teigne colonise des cadres qui ne sont pas occupés/visités par les abeilles. C’est le cas lorsque la ruche est trop grande pour la taille de l’essaim. Il faut retirer les cadres qui ne sont pas visités par les abeilles et réduire la taille de la ruche avec des partitions. S’il y a dans la ruche des cadres avec de la fausse teigne (on voit les filaments sur les cadres et entre les cadres), il faut retirer tous les cadres touchés et fondre les cires. Sinon, sur des cadres occupés/visités par les abeilles, elles font elles-même le ménage et éliminent la fausse teigne. Il n’est donc pas rare de trouver une ou deux larves de fausse teigne au fond de la ruche ou sur la planche d’envol.