Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Pourquoi les abeilles disparaissent?

Article paru dans le "Journal du CNRS", septembre 2016: pour lire l'article complet.

Ces vingt dernières années, les populations d’abeilles ont subi des pertes spectaculaires, jamais observées auparavant. L’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides figurent au premier rang des coupables présumés. Mais certaines pratiques des apiculteurs seraient également en cause. 

Fort Ducrot, automne 2016.

Rencontres avec d'autres habitants du terrain, à l'occasion des travaux d'aménagement du rucher associatif du Fort Ducrot.

12/10/16: travaux des champs pour l'aménagement qui a été défini (voir plan du rucher du Fort Ducrot). Il n'y a pas que des abeilles sur le terrain; préservons la biodiversité.

La résilience des abeilles. La Recherche octobre 2016.

La résilience des abeilles

mensuel N°516 daté octobre 2016 

Comment les abeilles résistent-elles aux fléaux qui les menacent ? C’est le dossier du mois du numéro de La Recherche d'Octobre 2016.

Aménagement du terrain du Fort Ducrot pour 2017.

Aménagement du terrain du Rucher du Fort Ducrot.

Résultats de la réunion du 5 octobre 2016.

Merci à Annick, Pascal et Raymond pour leurs contributions constructives.

Vous trouverez ci-dessous le plan d’aménagement qui est proposé.

18 zones différentes ont été définies qui recevront des plantations ou des aménagements spécifiques. Cela a permis d’identifier les travaux à faire, les plantes/graines à trouver. Un certain nombre d’actions sont à mener dès maintenant, d’autres plus tard encore en 2016 ou au printemps 2017.

Ruche sans oeufs

Bonjour,

J’ai acheté une colonie d’abeille lundi le 8 août dans une ruche que j’avais confiée à un éleveur et vendredi le 12 août, j’ai sorti les cadres de la ruche pour les transférer dans une nouvelle ruche.

J’ai noté qu’il y a du couvain operculé mais il n’y a ni œufs, ni larves. J’en déduis que la dernière ponte doit se situer dans une période de plus de 8 jours et de moins de 21 jours. Je n’ai pas vu de couvain de faux-bourdon.

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil