Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Fredon Alsace

 

aiguillage ici du post de Bruno de septembre 2017 sur Fredon Alsace

Le lien de la page :

http://asapistra.fr/?q=node/1032

 

Lorenzo

Frelon asiatique. Fédération 67. Novembre 2017.

Le frelon asiatique
VESPA VELUTINA NIGRITHORAX

Présentation faite par la fédération d'apiculture du Bas-Rhin (67) lors de la réunion des présidents d'associations le vendredi 24 novembre 2017 à laquelle assistait notre président.

Pour voir la présentation: Frelon Asiatique, fédération d'apiculture du Bas-Rhin (67) novembre 2017. 

L’exposition au néonics réduirait l’attractivité des reines

Chez les abeilles sociales, une des stratégies adoptées pour augmenter la diversité génétique au sein de la colonie est le comportement polyandre de la reine. L’accouplement de cette dernière avec de nombreux mâles est donc un paramètre crucial pour la survie de la colonie, affectant sa productivité et sa capacité à faire face aux altérations de son environnement (Voir billet sur l’évolution).

Mécanisme non élucidé de résistance face à Varroa

Dans un article de synthèse paru l’année dernière, une chercheuse de l’université d’Uppsala répertorie plusieurs populations de A. mellifera naturellement résistantes à Varroa, réparties sur l’ensemble des continents. Ici je vais m’attarder sur un rucher à Gotland en Suède, résultat d’une expérimentation initiée à la fin de années 1990.

Résistance au varroa, traitements et vie associative

Une abeille résistante  : tout apiculteur en rêve ; c’est le retour au paradis perdu d’avant la chute du varroa sur nos petites bêtes (avec en plus le rêve d’ une agriculture compatible avec la vie...)

L’information sur l’étude menée en Suède par la chercheuse B. Locke est très instructive :

Voilà du dur !

Protocole d’étude, nombre important de colonies, durée, analyse des résultats jusqu’à « l’analyse comparative de la structure des chromosomes avant et après l’infestation »

Prometteur ? On verra…

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil