Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Abeill'en Ville Gravière Helmbacher d'Eschau

Mardi 11 avril 2017 un contrat Abeill'en ville a été signé dans les locaux de la gravière Helmbacher entre Yoann Simon (Directeur technique des gravières Helmbacher) et Nicolas Hardy (président d'Asapistra).

Puis nous sommes allés voir l'abri des 3 ruches qui sera mis en place prochainement sur site.

 

conservation du pollen

bonjour,

Avec ma trappe à pollen je récolte du pollen. Pour la conservation de celui-ci comment faire?

Y-a-t-il quelqu'un dans l'association qui a de l'expérience dans ce domaine?

Merci!

Thierry J.

Ruches trop nourries

Bonjour,

J’ai acquis deux colonies d’abeilles carnioliennes en 2016 qui ont passé l’hiver dans des ruches Dadant. Lors de la visite de printemps, j’ai constaté qu’il n’y a que 3 cadres de couvain. Les autres cadres sont des cadres remplis de miel operculé à plus de 2/3 et un cadre blindé de pollen.

J’ai comme l’impression d’avoir trop nourri les abeilles qui n’ont consommé que peu de miel et qui n’ont pas libéré assez d’espace pour permettre la ponte de la reine. Autre constat, il y a pas mal de cire sur le dessus des cadres.

Avril 2017. Les 3-6 ans visitent les ruches.

Dans le cadre du partenariat Abeill'en Ville avec la Commune de Mundolsheim, Asapistra organise, avec le Centre de Loisirs, des animations qui permettent aux enfants de découvrir le monde des pollinisateurs et en particulier celui des abeilles domestiques.

Mars 2017. Les Faux-Bourdons sont de sortie. Actions?

Dans une de mes ruches, très populeuse et très dynamique, j'ai observé pour la première fois de l'année, le 27 mars 2017, des allées et venues de faux-bourdons.

C'est une colonie de Buckfast, toujours prête à démarrer la saison sur les chapeaux de roues, et à essaimer si on ne la suit pas de plus près. Elle a hiverné sur deux corps, car le nombre de cadres de couvain à l'automne ne permettait de la réduire à un corps.

Il est vrai que le mois de mars a été exceptionnel. Les sorties d'abeilles de cette ruche ont été nombreuses et abondantes tout au long du mois. Les rentrées de pollen sont également importantes depuis plusieurs semaines.

Je n'ai pas encore procédé à la visite de printemps sur cette ruche. Je pense la faire cette semaine.

Je souhaite diviser cette ruche, à la fois pour contrôler l'essaimage et disposer d'une nouvelle reine de cette souche dynamique et productive. En fonction de ce que je verrai, est-il envisageable de procéder à une division aussi tôt dans la saison? Ou bien dois-je encore attendre? Quels sont les critères à prendre en compte pour décider de diviser la ruche?

 

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil