Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Vidéo Recherche sur l'abeille : radio-TV canada

Les abeilles domestiques qui aident à polliniser nos cultures ne sont pas originaires d'ici (CANADA) et l'hiver signe souvent leur arrêt de mort. Tout un pan de l'apiculture est donc destiné à l'élevage de reines, qui vont permettre de reconstruire les colonies chaque printemps. Pour aider les reines à survivre à l’hiver, des scientifiques ont créé des colonies inusitées pour les protéger. Les abeilles seront ainsi prêtes plus tôt que d'ordinaire pour assurer la pollinisation à temps.

=> Création d'une banque de 40 reines hivernées par ruche

7 décembre St Ambroise patron des apiculteurs

Saint Ambroise, évêque de Milan et docteur de l'Église né en 339 à Augusta Treverorum dans l'Empire romain (aujourd'hui Trèves) et mort le 4 avril 397, mais on l'honore principalement en ce 7 décembre, date de son ordination épiscopale.

Il est le saint patron des apiculteurs et des abeilles.

Mobilisation pour les abeilles dans nos armées.

Article transmis par Thierry, publié dans la revue TIM (Terre Information Magazine) de novembre 2021, pour lire le document cliquez sur le lien suivant : Adjudant-chef Thibault, des idées qui bourdonnent.

Quand le génie des abeilles rencontre le 2ème régiment étranger de génie.

 

 

 

 

 

Enquête technico-économique sur l'apiculture

Alexis Ballis nous propose la synthèse d'une enquête technico-économique sur l'apiculture professionnelle et pluriactive dans notre région. 

Deux documents : Plaquette de synthèse « L’apiculture en Grand Est » et Résultats détaillés de l'enquête "L’apiculture en Grand Est - Bilan de saison 2020"

Le Grand Est est une grande région apicole. L’apiculture y est pratiquée sous des formes très différentes.

Cette synthèse globale des données collectées vous permettra de vous situer par rapport aux autres apiculteurs professionnels et semi-professionnels de la région.

Beelight recherche de la cire d'abeille

Beelight recherche de la cire d'abeille. Bruno Rinaldi a été contacté par la mini entreprise Bee Light car ils chercher des apiculteurs qui peuvent leur fournir de la cire d'abeille.

Si vous avez de la cire en trop vous pouvez contacter Caroline Hasenfratz au 07 66 38 91 05.

Vidéo : Résistance de Varroa destructor aux acaricides

Résistance de Varroa destructor aux acaricides : Soutenance de thèse (en français) de Gabrielle ALMECIJA

https://www.facebook.com/apinovformations/videos/1105079073369931/?notif...

Frelon asiatique dans le Doubs

Ceux qui suivent la propagation du frelon asiatique en France ont peut-être vu que l'année dernière ils ont atteint le Doubs. Outre mes ruches dans le Bas-Rhin, mon beau-frère et moi en gardons 7 dans la vallée de la Loue (entre Besançon et Pontarlier). Aujourd'hui, il a appelé pour dire qu'il avait observé un frelon asiatique devant l'une des ruches. Il a vérifié auprès d'autres apiculteurs locaux dans les fermes et les villages voisins et a appris qu'ils installaient des pièges et attrapaient régulièrement des frelons asiatiques. Je me demande maintenant comment procéder.

Reportage sur l'application smartphone : ASAPP Strasbourg

Reportage de Lola Collombat

Ceci est uniquement disponible sur smatphone avec l'application ASAPP Strasbourg.

https://www.asapp-strasbourg.fr/share?briefDate=20211115&sequenceUrl=/lo...

Voici les copies écran de ce reportage.

Bruno Rinaldi (secrétaire Adjoint d'AsApiStra)

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil