Asapistra en images

Qui sommes-nous?

Qui sommes nous ?

Notre association, Asapistra pour Association Apicole de Strasbourg, a été créée en 2008, à l’initiative de quelques jeunes apiculteurs strasbourgeois passionnés, sous l’égide de Jean-Claude Moes, dernier apiculteur professionnel de Strasbourg.

Elle a pour buts de :

  • Créer une structure de convivialité et d’épanouissement pour ses membres par la pratique apicole, en formant de nouveaux apiculteurs et en diffusant les connaissances apicoles, les règles de conduite de rucher afin de préserver l’abeille et d’améliorer la qualité des produits de la ruche.
  • Participer à des actions éducatives en direction de tout public : informer et alerter sur la nécessité de préserver la biodiversité afin de permettre la survie de l’abeille et la sauvegarde de notre environnement.
  • Offrir aux adhérents une solidarité apicole qui pourra se traduire par une entraide appropriée basée sur la bonne volonté de chacun.
  • Favoriser une apiculture respectueuse de l’environnement, de la flore et notamment en ce qui concerne la santé des abeilles.

Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation apicole, AsApiStra propose des formations, la mise à disposition de terrains pour accueillir les ruches des membres de l’association (citadins ou n’ayant pas de jardin adapté), le prêt du matériel pour la récolte et l’extraction du miel, etc.

Mystères de la cohabitation de reinesssss

Bonjour,

J'ai découvert hier un événement que je n'avais jamais vu en 20 ans d'expérience :

J'ai orphelinisé une ruche et attendu la naissance de la nouvelle reine.

Manger le Frelon asiatique : lutte efficace

Conseils de lutte contre le frelon d'Éric DARROUZET est enseignant-chercheur à l'Université de Tours

Bruno

Flash abeilles de la région Grand-Est. N°55 - Automne 2020.

Pour lire le "flash abeilles" (bulletin technique de l'Adage): Flash Abeilles n°55, Automne 2020.

 

Frelon asiatique en Franche-Comté

Les frelons asiatiques de plus en plus nombreux en Franche-Comté, les apiculteurs s’inquiètent

Jusqu’à présent peu observé dans la région, le frelon asiatique semble avoir profité de conditions météorologiques très favorables cette année. Face à la multiplication des signalements, les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme. 

Abeilles VSH en Alsace : participation de membres d'Asapistra

Bonjour,

Très bel article paru dans Fruits et Abeilles à propos de l'Abeille VSH (Varroa sensitive hygiène) pour sélectionner une abeilles résistante au varroa et surtout pour ne plus utiliser de molécules contre ce prédateur.

ARISTA en Alsace (avec le soutien d'Arista Bee Research) regroupe des apiculteurs de toute l'Alsace dont une 10aine de membres d'Asapistra pour mener à bien localement ce projet de longue haleine.

Muselière expérimentale ruche version Fernando 2020

Je partage une série de 4 vidéos autour de la protection des abeilles contre le frelon asiatique et cette muselière expérimentale (dénommée piège à bec) pour ruche version 2020 de Fernando (Espagne)  publication par Fred Soulat :

https://www.youtube.com/watch?v=upopJBmmX3c

https://www.youtube.com/watch?v=ZSXhTxGs2_o

https://www.youtube.com/watch?v=t14cq-TtZIM

Lutte collective contre le frelon asiatique - Céret - Pyrénées-Orientales

Je partage ici une vidéo sur des solutions pour lutter contre le frelon asiatique dans les Pyrénées-Orientales : 

Permaterra est une organisation installée à Céret, dans les Pyrénées-Orientales qui cherche des solutions écologiques et durables pour protéger les abeilles. Voici la rétrospective de notre action de lutte collective contre le frelon asiatique sur la commune de Céret dans les Pyrénées-Orientales. Ils ont choisi comme solutions le piège sélectif  "BCPA JABEPRODE" de Denis Jaffré.

Poux des abeilles sur reine Vu en Alsace en 2019

Les Poux des abeilles (Braulidæ Pascoe), surtout présents sur les reines d'abeilles, forment une famille de huit espèces de petite mouche (diptère) au physique aberrant, aptère, en forme de tonnelet, mesurant moins de 1, 5 mm de long et vivant en ectoparasite des abeilles. Les larves consomment la cire et le pollen emmagasinés.

Les poux n'ont plus été vu depuis l'utilisation des traitements anti Varroa.

A suivre et ouvrez l'oeil.

Bruno

 

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil